Parasitologie

Menaces en extérieur

L’été revient chaque année avec ses bienfaits et ses … désagréments : guêpes, mouches, abeilles, etc … Il devient parfois difficile de profiter de sa terrasse ou de sa piscine pendant la période estivale. Les insectes se reproduisent au printemps et durant l’été créant des nuisances, plus ou moins dangereuses. Leurs piqures peuvent être porteuses de maladies et être une source d’infection. Comme la prolifération des mouches porteuses de million de bactéries qu’elles déposent sur une multitude de surfaces.

Découvrez et reconnaissez ci-après les nuisibles les plus communément répandus.

Les guêpes

Les guêpes sociales vivent en colonies. Elles construisent un nid en papier, sous terre ou aérien, sous les toits ou dans les arbres.

Elles nous importunent en été près des habitations, nous piquant parfois, ce qui rend l’espace invivable.

Le frelon

Cousin des guêpes, le frelon vit en colonie. Ces deux insectes font plus de morts que les morsures de serpents.

De plus, depuis quelques années, le frelon Asiatique est arrivé en France et sa piqûre est dangereuse.

Le moustique

Le moustique est un agent important de transmission de maladie par le biais de la salive. Les piqûres leurs permettent de pomper le sang, de vivre et de pondre des oeufs à la surface d’eau stagnante.

On estime ce cycle à deux fois par semaine en période estivale. Le moustique repère sa proie grâce à son odorat par la présence de dioxine de carbone.

La mouche

La mouche domestique est l’insecte que l’on croise le plus souvent. Elle se reproduit dans les animaux morts, les fientes et autres, ce qui fait d’elle le plus grand vecteur de maladies.

Chenille processionnaire

La chenille de la processionnaire du pin est une larve d’un papillon de nuit. Le papillon qui est à la forme adulte éclos en été de juin à septembre.

Les jeunes chenilles vivent en colonie en se nourissant des aiguilles du pin, ce qui conduit à un affaiblissement des arbres. Elles ont des poils urticants provocant des réactions allergiques sur les mains et le cou, et un réel danger pour nos animaux domestiques.

Pour répondre à ces nuisances, nous avons développé différentes stratégies de luttes préventive et curative.

Une lutte préventive :

Cette lutte commence au printemps par l’utilisation de pièges extérieur qui se poursuit par un traitement extérieur de façade. Et des pièges actifs que nous garantissons une sécurité optimale.

Une lutte curative :

C’est la localisation de colonie d’insectes à détruire le plus rapidement afin de retrouver une vie plus sereine.

Nous nous déplaçons 7 jours sur 7 / découvrez nos solutions

Menaces en intérieur

Les rongeurs pénètrent dans les habitats et locaux à la recherche de nourriture et d’un gîte. On compte deux rats par habitant en ville. Ils véhiculent de nombreuses maladies, et surtout se reproduisent très rapidement. C’est pourquoi Cadre Vert Environnement a mis en place des solutions écologiques à vos besoins :

  • par piégeage
  • par répulsifs
  • par destruction de leur gîte

Outre leur rôle dans la transmission de maladies, de nombreux insectes sont une source de désagrément du fait de leur seule piqure ou morsure, comme la punaise de lit ou de la processionnaire du pin. Nous développons différentes méthodes de lutte spécifiques contre les insectes, et nous utilisons des stratégies limitant l’utilisation de produits insecticides ayant un impact négatif sur l’environnement.

Cafards / Blattes

Les blattes et les cafards vivent dans les lieux humides et se reproduisent très rapidement.

Punaises de lit

Fléau du 21ème siècle, la punaise de lit est un insecte qui s’est adapté à notre mode de vie et à nos déplacements.

Insecte rampant et piqueur, on le retrouve essentiellement dans les plis du matelas et dans les plinthes.

Cloporte

Les cloportes aiment les pièces humides et peuvent très vite envahir l’habitation.

Fourmis

Les fourmies vivent en colonie durant l’été. Elles s’essaiment pour envahir les maisons et jardins, attirées par la nourriture.

Le rat

Le rat noir des greniers ou d’égout vit dans les sous-sols ou dans des terriers

La souris

Les souris vivent sur des plus petites surfaces et n’ont pas besoin d’eau.

La fouine

La fouine vit dans les greniers, elle dispose de plusieurs gîtes. Elle crée des dégats et des désagréments.

Des solutions de préventions existent afin d’anticiper aux futures infestations et plus précisément pour les : moustiques, les mouches, les guêpes, les rampants (araignées, fourmis…), les processionnaires du pin. Ces méthodes permettent une maîtrise de ces nuisibles qui agissent comme une barrière infranchissable comme les : les ultrasons, des poudres répulsives biologiques et surtout des traitements de façade. Ces techniques combinées ensembles peuvent réduire à 80% à 100 % de désagréments de ces insectes.